Balade à vélo: Bruxelles – Leuven et retour

Une balade à vélo assez facile (la preuve, je l’ai accomplie à plusieurs reprises, en début de saison) entre Bruxelles et Leuven. Une petite variante sur les chemins aller et retour pour un peu casser la monotonie.

DSCN1740Une voie simple pour rallier Leuven depuis Bruxelles passe par la piste cyclable TGV (HST route -NL). Comme son nom l’indique, celle-ci longe la voie ferrée du Thalys sur une bonne partie de sa longueur entre les deux villes. Avantages non négligeables: très peu de dénivelée, un balisage (presque) immanquable sur toute la longueur et de larges portions à l’écart des routes où circulent les automobiles.

Coup d’œil sur l’itinéraire

Leuven&retourL’itinéraire décrit fait une boucle passant par le centre de Leuven. Le chemin du retour emprunte partiellement seulement le chemin aller.

Comme on le verra, le profil de dénivelée est peu pentu à l’aller. Le chemin du retour passe par un point culminant un peu plus raide. On frôle quand même les 92m d’altitude…

Depuis la station de métro Herrmann-Debroux (+2×3 km par rapport au plan ci-dessus) et en comptant une courte visite dans les rues de Leuven, 70 km au compteur. En 6h30, y compris les arrêts et la pause repas; mais la vitesse n’est pas ma priorité.

profil

Le chemin est tracé à l’aide de l’application Viewranger et de mon téléphone (Android).

Route vers Leuven

Plusieurs accès simples au départ de Bruxelles: le métro à la station Herrmann-Debroux (Auderghem) ou à la station Roodebeek (Woluwé) ou encore le Musée du tram à Woluwé.
Dans tous les cas, on rejoint l’itinéraire officiel à Woluwé-St-Étienne, en empruntant le Boulevard de la Woluwe (d’abord le Boulevard du Souverain si l’on démarre de Herrmann-Debroux). Une piste cyclable ou une voie latérale peu utilisée par les automobilistes permettent de rejoindre Woluwé-St-Étienne. Après la traversée de la Henneaulaan (attention, trafic intense) puis un petit raidillon, on observe une curieuse cheminée d’usine sans usine et on aborde les premières maisons de Zaventem.

Début de la routeLe premier panneau de la route provenant du centre ville et d’Evere se trouve là. C’est le même type de panneau que l’on suivra jusqu’à Leuven.

En quelques coups de pédales, on rejoint aisément la gare de Zaventem.

Toutes les gares de cette ligne semblent avoir été refaites récemment, et toutes sur le même modèle. Il ne sera pas facile de reconnaître le village où l’on se trouve à l’aspect de sa gare…

DSCN1713

DSCN1716En cas de perte du chemin, il suffit de chercher à se rapprocher de la ligne de chemin de fer.

À remarquer donc que nous serons accompagnés du bruit des trains (fréquents) presque constamment. Mais la gêne est minime.

Et, une grande partie du chemin déroule ses kilomètres dans la campagne, entre les champs.

DSCN1717

Sur la photo suivante, on distingue à droite, sous le panneau de circulation bleu, un panonceau fort utile: celui des « knooppunten » (points nœuds) qui balise un grand nombre de voies cyclables en Flandres. Il suffit de suivre les indications de direction pour naviguer jusqu’au « knooppunt » suivant. Une route possible vers Leuven passe par les points 51, 52, 34, 35, 36, 37, 94, 95, 38 et 93. Se faire une petite liste à fixer sur le guidon et, à chaque point, chercher la direction vers le suivant. Pour établir ce type de liste avant le départ, http://www.knooppunter.com/nl/Routeplanner/ (Nl) ou http://fietsnet.be (Nl). Ces points se trouvent également repris sur les cartes routières cyclistes de Flandres (disponibles chez http://www.standaardboekhandel.be ).

DSCN1720À la belle saison et quand le vent est favorable, on pourra observer les spotters d’avion à l’entrée des pistes de l’aérodrome national. Et le bruit qui accompagne généralement leur activité favorite.

Mais la route s’écarte assez rapidement des voies d’approche des pistes. On rejoint ensuite des endroits plus sereins. Beaucoup plus sereins.

DSCN1723

La route se poursuit ainsi entre piste cyclable inaccessible aux automobiles et routes de campagnes peu fréquentées, au travers des champs.

DSCN1729À toutes les gares croisées en chemin, on trouvera des rappels de l’itinéraire, des distances à parcourir et des temps moyens de parcours.

L’un des grands avantages de cette route est bien l’existence de nombreuses gares qui permettent l’interruption de la promenade à l’endroit que l’on veut ou presque.

DSCN1735bisEn cas de problème technique, un atelier vélo est disponible à Leuven, près de la place de l’Hôtel de Ville, sous une curieuse construction récente en sous-sol. Les heures d’ouverture sont très larges. Un parking pour vélo y est également accessible.

Retour vers Bruxelles

Pour éviter la monotonie, le retour vers Bruxelles empruntera éventuellement un itinéraire un peu différent.

On traverse Leuven de part en part, en profitant pour visiter les lieux, et on rejoint le « knooppunt » 75 par la Naamsestraat et la Kardinaal Mercierlaan. Les points suivants seront 13, 14, 15, 16 et 36.

L’avantage de cet itinéraire est qu’il permet un parcours entre champs et bosquets, moins lassant que la ligne droite de la piste cyclable TGV. Par contre, il est moins plat et une partie de l’itinéraire se fait sur une route non séparée des automobiles.

DSCN1741
Le château et le parc d’Arenberg

DSCN1748Une partie pavée et un peu pentue attend les VTTistes dans le bois d’Heverlee.

Finalement, on rejoint la route aller à  hauteur du « knooppunt » 36, entre Erps-Kwerps et Kortenberg.

Le fichier .gpx (zippé) destiné au GPS ou pour visualiser le circuit sur Google Earth: Leuven&Retour.gpx

Itinéraire sur routeyou.com.
Itinéraire sur viewranger.com.

Bon amusement.