Jacques Sparrot surfe responsable: début de la saison 3

Quelques idées pour la suite et appel à la collaboration.

Une vidéo illégale chez les pirates

L’épreuve du jeu de la souris, décrite dans un article précédent a connu un assez beau succès. Plus de 40 élèves sur 240 ont envoyé une capture d’écran témoignant de leur score à ce jeu. Cet envoi de capture d’écran sur notre plate-forme Claroline-Connect les qualifiait d’office pour participer à la finale organisée à l’école.

Les différents champions ont donc tenté d’améliorer encore leur score sur le jeu de la souris. En fonction du score réalisé, ils ont acquis des points d’expérience et, pour les 10 meilleurs, des grades de niveau supérieur.

Durant cette finale, quelques minutes de vidéo ont été prises, focalisant essentiellement les écrans et les dos des champions, difficilement reconnaissables, mais quand même… Au montage, j’ai ajouté la musique du film « Pirates des Caraïbes ».

Sélection_412Après avoir mis la vidéo en ligne (accès restreint sur Youtube) sur la plate-forme, les joueurs ont été invités à regarder cette vidéo qualifiée de « illégale » dans le mail d’annonce qu’ils ont reçu. Invités aussi qu’ils étaient à se manifester sur un forum pour expliquer en quoi cette vidéo enfreint la Loi.

Les bonnes réponses sont venues très vite (infraction au droit à l’image et aux droits d’auteurs). Belle surprise, mais trop peu d’élèves ont eu l’occasion de participer. Dommage.
De plus, il aurait été utile d’introduire là quelques notions relatives à ce droit à l’image et aux droits d’auteurs. À améliorer pour une prochaine fois.

Tentatives de hacking

Voilà que nos pirates sont maintenant victimes de tentatives d’accès à leur compte sur la plate-forme du jeu.

Lors de chaque accès à la plate-forme, une table de logs note la date et l’heure de l’accès, ainsi que l’adresse IP d’origine de l’accès. Les tentatives d’accès avec erreur de mot de passe sont également notées.

Sélection_413Chaque élève voit un tableau des connexions à son compte, réussies ou échouées, lorsqu’il se connecte lui-même. Il peut donc vérifier les dates, heures et adresses IP de ses connexions et voir les éventuelles tentatives d’accès par des tiers.
Toutefois, aucune explication n’a été donnée sur la nature des adresses IP.

J’ai maintenant simulé de multiples tentatives d’accès à différents comptes. Date, heure, adresses IP sont toutes fictives mais émanent d’une adresse IP située… dans les Caraïbes.

L’idée est d’apprendre aux joueurs ce qu’est l’adresse IP et quelles informations on peut en tirer. À partir de sites comme https://www.maxmind.com/fr/geoip-demo, on peut déterminer la localisation géographique approximative de l’IP.
L’occasion de se rendre compte que l’on n’est pas tout à fait anonyme sur l’Internet.
L’occasion aussi d’apprendre ce que sont les notions de longitude et de latitude données par ce site de localisation d’IP et de les reporter sur Google Maps ou OpenStreetMap.
En passant, je trouve qu’il serait férocement intéressant d’intégrer des cours « ordinaires » dans le jeu. Comment?

Il faudra donc maintenant très rapidement proposer une séquence (sans doute vidéo) pour expliquer brièvement la nature de l’adresse IP. J’ajouterai un lien vers cette séquence dès qu’elle sera prête.

Ceux qui, dans un délai donné, pourront rapporter les dates, heure et IP des tentatives d’accès gagneront des points d’expérience. Ceux qui ne le feront pas perdront des points d’énergie.

Tentatives de phishing

En espérant que les joueurs ne lisent pas ce blog ;o)

Les élèves recevront bientôt des spams et des mails de phishing. Rapporter la réception de spam rapportera des points d’énergie. Mordre aux hameçons coûtera des points de vie.

Tableau marquoir

Un tableau marquoir indique, en permanence, la position en nombre de points accumulés pour chaque classe.

Sélection_411Les scores sont obtenus par les sommes des points de vie et des points d’énergie (pondérées chacune par un facteur multiplicatif). Un score normalisé est obtenu en divisant le score brut d’une classe par son nombre d’élèves.

La suite?

Toujours à la recherche d’idées d’activités « réelles » qui pourraient se dérouler dans le cadre de la plate-forme.
J’ai prévu la possibilité d’écrire des articles dans la « Gazette des Pirates » pour ceux qui atteindraient un grade suffisant.

Autres idées à explorer: un système d’amitié (à la Facebook) qui permettrait aux « amis » de voir telle ou telle information plus ou moins privée. Avec une configuration possible des niveaux de confidentialité. À voir encore ce qui pourrait être exposé. Pour l’instant, je ne vois que le score personnel auquel on peut, ou non, donner accès.
Sans doute plus attirant, un système d’envoi de messages courts (à la Twitter) peut être envisagé. À voir comment on pourrait l’utiliser

Difficultés

Contrairement à l’idée souvent répandue des « digital natives » disposant tous d’un ordinateur et d’une connexion à l’Internet à la maison, à l’aise avec ce matériel, je pense qu’il faut vraiment se rendre compte que cette vision est fausse.

Nos élèves savent utiliser Youtube et Facebook (modulo les difficultés relatives aux réglages de confidentialité), mais c’est tout.
Ils ignorent ce qu’est un ordinateur et ne savent rien de son mode de fonctionnement.
Nombre d’entre-eux snobent les PC desktop de l’école, complètement ringards. Les PC portables sont tout juste acceptables. Ce qui est hype, c’est la tablette, surtout quand elles portent un logo en forme de fruit.
Ils ignorent tout d’Internet (sauf le nom) et ne savent rien de son mode de fonctionnement.

Le nombre d’élèves qui font part de panne d’ordinateur pour justifier une non-participation au jeu est assez impressionnant. Je pense que nombre d’entre-eux ne disposent tout simplement pas d’ordinateur à la maison et utilisent le prétexte de la panne pour ne pas avouer la réalité. Pour ceux-là, il est indispensable de donner accès aux PC de l’école dans une plage horaire définie.

Des parents m’ont avoué avoir déjà tenté l’une ou l’autre épreuve en compagnie de leurs rejetons. Bonne ou mauvaise nouvelle?

Jacques Sparrot surfe responsable: saison 2

Premier bilan des activités et début de la suite

À la suite d’une première activité qui s’est déroulée en présentiel (http://sio2.be/jacques-sparrot-des-hackers-et-des-pirates), nous avons laissé nos élèves au moment où ils sont capable d’utiliser correctement leur adresse mail scolaire, y compris leur identifiant et mot de passe pour l’ensemble des moyens informatiques de l’école.
Ci-dessous, quelques considérations sur notre cheminement et nos errements.

Mise en place des moyens

Sélection_377
Certificats distribués après la formation à l’utilisation du courrier électronique

Munis de leurs nouvelles compétences, nous avons envoyé à nos élèves un « devoir » à réaliser. Ce devoir consistait essentiellement à se connecter sur notre plate-forme Claroline-Connect et à demander l’inscription à un espace d’activités dédié au jeu.
L’idée est,  bien sûr, de les initier à utiliser cette plate-forme qui pourra également servir dans leurs cours réguliers. Claroline-Connect nous offre la possibilité d’envoyer des mails groupés à l’ensemble des utilisateurs inscrits à tel ou tel espace d’activités. La communication par mail étant le nœud essentiel pour l’interaction hors présentiel.

À partir de là, nous pouvons imaginer de transmettre des consignes relatives à chacune des épreuves auxquelles ils seront soumis.

Première épreuve

Objectif déclaré: le jeu

Il est évidemment nécessaire de stimuler l’intérêt pour le jeu qui se déroulera hors présentiel. Nous commençons par une épreuve simple mais fort utile: réaliser une capture d’écran.
Sélection_378Le sujet de la capture d’écran sera le score réalisé à un petit jeu d’adresse très basique pour l’utilisation de la souris. Pour prouver le score réalisé à ce jeu, chaque élève doit prendre une capture d’écran et la déposer sur la plate-forme Claroline. Les meilleurs seront conviés à une grande finale où ils seront mis en compétition avec tous les candidats.

Objectifs sous-jacents

Pour cette épreuve, les élèves auront appris à:

  • réaliser une capture d’écran ou, à tout le moins, à découvrir comment la réaliser
  • coopérer sur un forum privé (ceux qui savaient comment prendre la capture d’écran sont venus exposer et transmettre leurs compétences)
  • prendre une capture d’écran à présenter aux autorités (y compris les éducateurs de l’école) afin de pouvoir se plaindre en cas de conflit avec d’autres
  • utiliser la souris de l’ordinateur avec efficacité, ce qui n’est pas toujours évident

À remarquer que nombre de nos élèves ne sont pas capables de réaliser l’épreuve car:

  • ils ne disposent pas de souris sur leur ordinateur portable (et ils considèrent le desktop avec beaucoup de dédain, d’une technologie dépassée)
  • ils utilisent exclusivement la tablette

Encore une plate-forme

Sélection_374
La plate-forme http://isnd-edu.be

La plate-forme Claroline-Connect offre un nombre important de possibilités pour la conduite du jeu. Toutefois, nous avons été confrontés à des limites qui imposaient de mettre en place une autre plate-forme pour la gestion du jeu. Cette dernière est créée de toutes pièces. Elle permet de gérer les scores obtenus par les élèves et par les classes. Elle sert également de centre d’information sur les différentes épreuves en cours.

Parmi les avantages d’une seconde plate-forme, le fait que l’on y ait entièrement la main sur la base de données sous-jacente. Il a, par exemple, été possible d’accorder automatiquement des « points d’expérience » aux élèves qui se sont connectés sur la plate-forme entre telle et telle date.

Il reste certainement un gros travail à faire pour améliorer l’esthétique de cette plate-forme. Sur la pile des « à faire ».
Je tiens, bien sûr, les sources de l’application en construction à disposition.

Difficultés

Malgré l’enthousiasme constant de certains élèves, il serait présomptueux de proclamer que tous se sont embarqués dans l’aventure avec entrain. Longtemps, plus de la moitié des élèves de 1ères sont restés non-inscrits au jeu. Certains proclamant même qu’ils ne s’inscriraient pas.
Comme il s’agit d’un projet d’école, l’inscription et la participation ont été déclarées obligatoires. Les rappels oraux en classe ou écrits dans le bulletin n’ont pas forcément eu l’effet escompté.
Idée de dernière minute: accorder des points d’expérience et des titres à ceux qui aideront les derniers récalcitrants à s’inscrire. Résultat à évaluer tout bientôt.